Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Au bout de tout...

Publié le par Paloma





Au bout de mes pensées
il y a des vérités,
des réalités qui font mal.
Il y a des souvenirs aussi,
des images ensoleillées,
mais il y a de la tristesse,
de la colère et du désespoir.
Au bout de l'amour
il y a l'absence, le manque.
Au bout de mes nuits
il y a des jours obscurs.
Et mon coeur a froid de ce noir.
Au bout des mes jours
je cherche un demain.
Au bout de demain
il y aura la lumière... 


Ecrit le 29/09/2009

Publié dans Archives de mon coeur

Partager cet article

Repost 0

Mes incompris...

Publié le par Paloma




J'aimerais écrire des mots d'amour
mais comment  le faire encore
puisque rien n'est plus.
Alors j'ai déversé ma colère
face à mon incompréhension.
Mais tout me semble interdit,
aimer, questionner, comprendre...
Je n'ai plus de repère,
juste l'impression amère
de n'avoir été que si futile.
Comment oublier les incompris.
Douleur qui pleure dans le coeur,
déchirant l'intérieur sans bruit,
mal récurrent, pour longtemps...



Ecrit le 29/09/2009

Publié dans Archives de mon coeur

Partager cet article

Repost 0

Eglantine...

Publié le par Paloma





Elle s'appelle Eglantine.
Joli prénom pour une fleur qui se fâne.
Petite fleur, ne laisse pas ton coeur
se flétrir comme tes pétales.
Quel est ce jardinier des coeurs
qui a cessé de t'arroser d'amour ?
Ne crains rien petite fleur,
tu n'es pas une fleur du mal.
Après ton hiver, ton printemps reviendra
sous les délicats rayons d'un autre soleil.
Tu retrouveras ton sourire
quand le plus beau des papillons
viendra butiner ton coeur.
Ne meurs pas,
il y a toujours une saison
où renaissent les fleurs...


Gif animé Fleur gratuit

Ecrit le 28/09/2009

Publié dans Résurrection

Partager cet article

Repost 0

Matin sans jour...

Publié le par Paloma




Chaque matin, s'ouvre un nouveau jour.
Le coeur n'est pas toujours prêt à le suivre.
Une tristesse infinie revient toujours
reprendre le peu de joie retrouvée.
Pour combien de temps encore
va-t-elle s'installer au creux de mon âme ?
Mal sournois qui ronge l'intérieur
et qui rend le corps vide mais pesant.
Solitude qui m'étreint à nouveau
comme un brouillard avalant la clarté.
Oppression, trouble, vertige...
Il faut que je parte rêver
pour ne plus sentir ces ombres
me posséder
et me déposséder de ma vie...


Ecrit le 28/09/2009

Publié dans Archives de mon coeur

Partager cet article

Repost 0

Cette lumière...

Publié le par Paloma





Clair de lune
mêlant la brume de mon coeur
aux cris du silence de la nuit.
Mon regard perdu cherche
dans cette lueur blafarde
la source d'une vie nouvelle.
Au fond de mon ciel noir
les étoiles me parlent d'une lumière.
Où es-tu, toi que je cherche partout ?
Mon âme dérive dans le courant
de la musique de la poésie.
Je ne suis plus tout à fait présente,
je m'égare dans des endroits sans noms...

Ecrit le 27/09/2009

Publié dans Pensées égarées

Partager cet article

Repost 0

Imparfitude...

Publié le par Paloma



J'aimais l'aimer
J'aimais être aimée de lui
J'aimais ce soleil dans ma vie
Que reste-t-il quand l'amour est mort ?
L'imparfitude d'une vie brisée
Des sentiments qui agonisent
au fond du coeur
Les regrets d'un bonheur perdu
Des secrets que l'on garde
Plus rien à partager
Un manque, un vide
Une brèche dans la vie
d'où s'écoulent sans fin
les mots des maux...



Ecrit le 27/09/2009

Publié dans Archives de mon coeur

Partager cet article

Repost 0

Regarde-moi - Yves Simon

Publié le par Paloma



Si tu prenais le temps camarade de rencontre
De me regarder dans la peau,
Au cœur de ma solitude.
Là où s'inscrivent les mémoires de l'amour, de la guerre et du froid,
Sur mon enveloppe d'homme fragile comme de la soie
Tu verrais alors les mêmes angoisses que toi
Avec des arcs-en-ciel et des p'tites amours en poubelles
Tu verrais des ailes de géant brûlées par l'air du temps.

Regarde-moi.

Tu verrais le mal et l'égoïsme quand tu aimes une femme
Et que tu veux la garder pour toi, pour ton sexe et ton cerveau,
Et puis la guerre que je fais à ma jalousie
Ce cancer de l'amour qui te bouffe la tendresse,
Toute la tendresse.

Regarde-moi dans la peau et fais pas gaffe si je tremble,
C'est pas l'alcool
Ni l'herbe de Colombie
C'est juste la peur,
La peur de tous ces mecs qui t'écoutent
Qui te fichent
Qui te traquent
Et t'oses plus dire je t'aime à une fille que t'as rencontrée
Un soir à Saint-Germain
Quand tu sais qu'elle aussi,
Elle a peut-être des micros au bout des seins.

Regarde-moi.

Regarde, regarde camarade de rencontre
Tu vois, c'est ma façon de te dire que je t'aime,
Et qu'il faut qu'on se dise des mots
Des regards et des caresses
Pour ne pas repartir chacun dans son métro
Avec des torrents de paroles qui te restent au travers du cœur
Et de la gorge.
Regarde
Je suis transparent,
Je peux tout voir
Tout savoir
Je me fous des secrets.

Regarde-moi.

Publié dans Chansons que j'aime

Partager cet article

Repost 0

Mots bleus...

Publié le par Paloma


 

 



J'aime ces mots bleus,


venus d'une galaxie mystérieuse.


Ils se posent sur moi,


comme la poussière azurée des étoiles


que je sème dans mon sillage.


Mots fragiles, mots subtils,


comme le parfum d'une orchidée.


Je les transporte dans mes rêves.


Ils vivent en moi pour effacer


les ecchymoses de mon coeur...

 

 





Ecrit le 27/09/2009

Publié dans Confidences

Partager cet article

Repost 0

Vous...

Publié le par Paloma




Je me souviens de vous,
de votre sourire,
de votre extrême gentillesse
Je me souviens de votre attention
Vous aviez vu dans mes yeux
une profonde mélancolie,
vous me l'aviez dit...
Je vous ai parlé un peu de ma vie
J'aurais pu vous vider tout mon coeur,
vous m'écoutiez avec tant de tendresse
J'aurais pu vous mettre dans mon lit,
je l'ai senti,
mais je crois que l'on n'a pas osé...
Vous aviez une bague à votre doigt...
Votre baiser sur ma joue
m'a laissé un doux rêve
au fond de mon regard
Je sais où vous trouver,
mais à quoi bon briser une vie...



Ecrit le 26/09/2009

Publié dans Confidences

Partager cet article

Repost 0

Infiniment fragile...

Publié le par Paloma





Fragile... comme le souffle d'un ange
Fragile... comme la lueur d'un espoir
Le temps perdu ne se rattrape pas
Je ferme une parenthèse sur ma vie
Je vis mes instants comme ils viennent
La vie m'emporte dans ses courants,
je ne sais pas où
ailleurs ou peut-être nulle part
Ma tête est vide... avenir flou
Juste un besoin perdu
que je ne retrouve pas
Le passé tente encore de me tourmenter
La lumière ne brille pas encore à son paroxisme
Fragile... je le suis
comme les morceaux recollés de mon coeur
Vide d'avoir trop pleuré
Fragile... je le serai encore...



Ecrit le 25/09/2009

Publié dans Archives de mon coeur

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 > >>