Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

132 articles avec confidences

Le cri du silence...

Publié le par Paloma

 

Résultat de recherche d'images pour "silence"

Je n'ose penser

Où tout ça me mène

Le soleil m'a-t-il oubliée

Pour que le ciel soit si blême

Je ne veux plus de bruit

Plus de cris, plus d'ennui

A l'ombre de nos silences

Je repose mon âme

Et dans le gris de ton absence

Je suis sans arme

Je ne veux que tes yeux

Du bleu et des jours heureux...

 

Publié dans Confidences

Partager cet article

Repost 0

Angoisse...

Publié le par Paloma

 

 

Comme moi,

Sens-tu le bouleversement de ton coeur ?

Un amour qui le déborde de joie et de désirs

Sentiments grandioses qui subliment nos vies

Dis-moi que tu m'aimeras toujours aussi fort

Le manque de toi

Et ne pas entendre ta voix 

Me met parfois dans un drôle d'état

Une angoisse qui me serre la gorge

Un vide qui me mange l'intérieur

L'impression de perdre l'équilibre

Et d'être happée par le néant

Là où il n'y a rien

Où je ne serais rien

Où tu ne serais pas... ou plus...

Dis-moi que tu m'aimeras encore plus fort

Déjà je sens ta main dans la mienne

Elle me tire de ces sensations étranges

Et je vois ton soleil qui me sourit

Je sais que tu m'aimes

Je ne suis plus seule...

 

Gif coeur

      

 

Publié dans Confidences

Partager cet article

Repost 0

Rose d'amour...

Publié le par Paloma

 

 

 

Trop de bruit autour de moi

Je préfère le silence de notre amour qui bat

J'ai mal à la tête

Et la mélancolie me guette

Je préfère le refuge de tes bras

Et la tendresse de nos émois

A la source de ton coeur

Je puise une vie de douceur

De la rose d'amour que tu me tends

Exhale la fragrance de tes sentiments

Toi là-bas, moi ici... Pourquoi ?

Tu me manques, loin de moi...

 

Gif coeur

 

Publié dans Confidences

Partager cet article

Repost 0

Entre les mots...

Publié le par Paloma

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Publié dans Confidences

Partager cet article

Repost 0

Songe dans le sombre...

Publié le par Paloma

 

 

 

 

 

Dans la pénombre qui s'allonge

 

L'attente de toi se prolonge

 

Dans mes rêves je plonge

 

Vers l'amour que j'élonge

 

Je replonge

 

Je longe

 

Je surlonge

 

Là-bas pas de mensonge

 

Et mon coeur que l'amour ronge

 

Mon coeur comme une éponge

 

T'absorbe dans mes songes....

 

 

 

 

 

 

Publié dans Confidences

Partager cet article

Repost 0

Ce rêve bleu...

Publié le par Paloma

 

 

Publié dans Confidences

Partager cet article

Repost 0

Les brumes d'hier...

Publié le par Paloma

 

 

Publié dans Confidences

Partager cet article

Repost 0

Naufrage...

Publié le par Paloma

 

 

Publié dans Confidences

Partager cet article

Repost 0

Au creux d'une absence...

Publié le par Paloma

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Publié dans Confidences

Partager cet article

Repost 0

Mon histoire... Pardon Barbara !

Publié le par Paloma


Une chanson de Barbara qui me touche beaucoup,
des paroles modifiées, d'autres laissées intactes...



A Toi que j'aime...





Du plus loin que me revienne
L'ombre de mes amours lointaines
Du plus loin, du premier rendez-vous
Du temps de mes premières peines
Lors, j'avais quinze ans à peine
Coeur tout blanc et griffes aux genoux
Que ce fût, j'étais précoce
De tendres amours de gosses
Mais était-ce un amour fou ?
Du plus loin qu'il m'en souvienne
Si depuis j'ai dit un autre "je t'aime"
Ma plus belle histoire d'amour, c'est vous

Il y a eu des orages
Et j'ai tourné bien des pages
Sans les lire, blanches et puis rien dessus
Il y a eu des orages
Et de mes galères de passage
J'ai souffert et j'en suis revenue
Mais à travers ces nuages
C'était déjà votre image
C'était vous déjà, et le coeur nu
Je refaisais mes bagages
Et poursuivais mon mirage
Ma plus belle histoire d'amour, c'est vous

Sur la longue route qui menait vers vous
Sur la longue route, j'allais le coeur fou
Le vent de novembre me gelait au cou
Qu'importait novembre, si c'était pour vous

J'ai pleuré mes larmes
Mais qu'il me fût doux
Oh ! Qu'il me fût doux
Ce premier sourire de vous
Et pour une larme qui venait de vous
J'ai pleuré d'amour, vous souvenez-vous ?

Ce fut un soir en novembre
Vous étiez venu m'attendre
Ici même, vous en souvenez-vous ?
A nous regarder sourire
A nous aimer sans rien dire
C'est là que j'ai compris tout à coup
J'avais fini mon voyage
Et j'ai posé mes bagages
Vous étiez venu au rendez-vous
Qu'importe ce qu'on peut en dire
Je tenais à vous le dire

Ce soir je vous remercie de vous
Qu'importe ce qu'on peut en dire
Tant que je pourrai vous dire
Ma plus belle histoire d'amour
C'est vous...



Ecrit le 17/03/2010

Publié dans Confidences

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>